I tempi felici verrano presto

I tempi felici verrano presto
Bientôt les jours heureux
Alessandro Comodin
2016
1h40
France,
Italie
Film ARTE
Sortie: 
début 2017

Tommaso et Arturo, en fuite, se réfugient dans la forêt. Des années plus tard, cette forêt est infestée de loups. Ariane y découvre un trou étrange. Ariane est-elle la jeune femme dont on parle dans cette légende de la vallée? Pourquoi s’est-elle aventurée dans ce trou? Cela reste un mystère. Cette histoire, chacun la raconte à sa façon, mais tous s’accordent à dire que le loup, Ariane l’a bel et bien trouvé.

"Si l’on est prêt à «prendre avant de comprendre» (Godard), après un début un peu inconfortable, ensuite, quelle ivresse de découverte ! C’est comme un cinéma qui s’invente devant nous, avec ses ruptures de ton et sa croyance aux histoires, réelles ou légendaires, de biche blanche, d’un amant loup hurlant son désespoir à la lune et d’une jeune femme malade «retournée à l’état sauvage sans idée de ce qu’elle cherchait». Fascinant." Ciné32

"J’ai une grande tendresse pour les récits qui mêlent histoire et rêverie, où réalité et fiction finissent par se confondre à un point tel qu’il en devient impossible de distinguer réel et imaginaire. Le désir fondateur du film était très simple : filmer des jeunes gens en fuite. Mais qu’est-ce que ça signifie de filmer des gens en fuite? Je voyais des jeunes fuyant quelque chose d’à la fois très concret –une motivation essentielle– et abstraite: le geste primitif de courir, de s’échapper, qui a aussi une charge plus romanesque. Je crois que le film est une variation sur le thème de la fuite, cet instinct de vouloir rompre avec le monde, avec les structures du social qui nous contiennent et nous contraignent." AC

Alessandro Comodin

Alessandro Comodin

Né en 1982 dans une petite ville du Frioul, une région frontalière du nord-est de l'Italie, Alessandro Comodin découvre le cinéma grâce à la poésie en dialecte de Pasolini. Après des études supérieures de lettres à Bologne qui le mène jusqu’à Paris, il intègre l’INSAS à Bruxelles en réalisation. Son premier long métrage L’Eté de Giacomo obtient le Léopard d'or dans la Section Cinéastes du présent au Festival de Locarno 2011 et  son dernier film I tempi felici verranno est présenté à la Semaine de la Critique à Cannes en 2016.

Filmographie: 

2016 I tempi felici verranno presto.
2011 L’Eté de Giacomo (1er LM).
2009 Jagdfieber (CM)

Scénario: 
Milena Magnani et Alessandro Comodin
Image: 
Tristan Bordmann
Son: 
Mirko Guerra
Montage: 
Joao Nicolau
Musique: 
Drache, Dupap
Production: 
Paolo Benzi - Thomas Ordonneau (Okta Film, Shellac Sud, avec Rai Cinema, en coproduction avec Arte France Cinéma)
Interprétation: 
Sabrina Seveycou, Luca Bernardi, Erikas Sizonovas, Carlo Rigoni, Marco Giordana
Contact(s): 

Shellac
01 70 37 76 20
www.shellac-altern.org

Share