Garçons sauvages (Les)

Bertrand Mandico
2016
1h50
France
1er long métrage
Sortie: 
Février 2018

Début du vingtième siècle, cinq adolescents de bonne famille épris de liberté commettent un crime sauvage.  Ils sont repris en main par le Capitaine, le temps d'une croisière répressive sur un voilier. Les garçons se mutinent. Ils échouent sur une île sauvage où se mêlent plaisir et végétation luxuriante. La métamorphose peut commencer.

Depuis 20 ans, Bertrand Mandico compose une oeuvre cinématographique singulière faite de courts et de moyens métrages qui sont le lieu d’une expérimentation sur la matière visuelle et narrative en revisitant les genres. Les Garçons sauvages est donc un premier long métrage hors normes, pétri de liberté et d’audace. Et de beauté aussi. Liberté du récit d’abord, film d’aventures et surréalisme. Liberté visuelle, beauté organique de l’image du 35mm noir et blanc avec des irruptions de couleur. Liberté de jeu et de métamorphose pour les comédiens.

Les garçons sauvages

“Je suis très perméable aux films que je vois. Je convoque les influences de mon inconscient sans même les nommer. Ici, je vois le fantôme de Jean Cocteau, de John Carpenter période Fog ou du Lord Jim de Peter Brook. Je suis aussi fan de Joseph Von Sternberg dans son foisonnement, sa manière d’occuper le décor, de le saturer d’éléments étouffants pour créer
un univers de studio. J’aime aussi sa façon de créer le trouble sexuel, comme avec Marlène Dietrich dans Coeurs Brûlés. En parlant de trouble, le Querelle de Fassbinder est bien sûr présent dans mon film, comme Jean Genet forcément : Un Chant d’Amour est un de mes films favoris tout comme Mademoiselle, même s’il le détestait. ” B.M.

Bertrand Mandico

Né en mars 71, Bertrand Mandico intègre le CFT Gobelins à Paris où il obtient son diplôme de “cinéma d'animation“ en 1993. Il ne réalise néanmoins qu’un seul court-métrage d’animation : Le Cavalier Bleu. Il travaille sur la matière cinématographique et narrative en revisitant les genres. Il écrit et réalise de nombreux courts et moyen-métrages sélectionnés dans nombre de festivals. Bertrand Mandico travaille également sur un projet de 21 films en 21 ans avec Elina Löwensohn, réflexion sur les états corporels de l’actrice et la fiction. Il développe une série de science-fiction ainsi que plusieurs longs métrages (L'homme Qui Cache La Foret, Franck Red). Les Garcons Sauvages est le premier de cette série.

Filmographie: 

2016 Les Garçons sauvage (1er LM).

2011 Boro in the Box (CM).

2015 Notre-Dame des hormones. Hormona (CM).

2014 Living Still Life (CM).

Scénario: 
Bertrand Mandico
Image: 
Pascale Granel
Son: 
Simon Apostolou, Laure Saint-Marc, Daniel Gries
Décors: 
Astrid Tonnellier
Montage: 
Laure Saint-Marc
Musique: 
Pierre Desprats, Hekla Magnusdottir
Production: 
Ecce Films, Emmanuel Chaumet
Interprétation: 
Vimala Pons, Anael Snoek, Pauline Lorillard, Mathilde Warnier, Diane Rouxel
Contact(s): 

UFO distribution
01.55.28.88.95 - www.ufo-distribution.com

Share