Réalisateurs

Andrzej Žuławski

Né en 1940, Andrzej Žuławski fait ses débuts au cinéma en tant qu'assistant réalisateur d'Andrzej Wajda sur Samson (1960), puis sur Cendres et Varsovie, sketch de L'Amour à vingt ans en 1965. Il coécrit ensuite des scénarios pour des cinéastes français, avant de réaliser son premier long métrage en 1971, La Troisième partie de la nuit. Il enchaîne avec Le Diable (1972) qui est censuré par les autorités polonaises. En 1974, L'Important c'est d'aimer, avec Jacques Dutronc et Romy Schneider, bouleverse le public et la critique de l'époque.

Film(s) présenté(s): 

Anna Novion

Née en 1979, Anna Novion suit des études de cinéma à la faculté de Saint Denis puis à Jussieu. Suédoise par sa mère, elle réalise en Suède son premier court métrage, Frédérique est Française, en 2000. Suivront Chanson entre deux en 2001 et On ne prend pas la mer quand on la connaît pas en 2004. En 2008, elle réalise son premier long métrage, Les Grandes personnes, sélectionné à la semaine de la critique au festival de Cannes. Puis ce sera Rendez-vous à Kiruna, son deuxième long métrage qui sortira sur les écrans en janvier 2013.

Annarita Zambrano

Annarita Zambrano est née à Rome et vit actuellement à Paris. Elle a réalisé plusieurs courts-métrages sélectionnés dans les plus grands festivals internationaux : Ophélia, en Compétition officielle au Festival de Cannes en 2013 ; Tre Ore, à la Quinzaine des réalisateurs en 2010 ; À la lune montante à la Mostra de Venise en 2009 et Andante Mezzo Forte à la Berlinale en 2008. En 2013, elle a dirigé pour Rai et Ciné+ L’Âme noire du Guépard.

Film(s) présenté(s): 

Anne Dauphine Julliand

Anne Dauphine Julliand

Après des études de journalisme, Anne-Dauphine Julliand travaille en presse quotidienne, puis en presse spécialisée. En 2006, elle apprend que son deuxième enfant, Thaïs, alors âgée de deux ans, est atteinte d’une maladie génétique dégénérative incurable. Son espérance de vie est très courte. En mars 2011, Anne-Dauphine Julliand publie "Deux petits pas sur le sable mouillé" dans lequel elle partage son expérience de vie autour de la maladie et de la mort de sa fille Thaïs. Le livre s’est vendu à plus de 300 000 exemplaires en France.

Anne Emond

Née en 1982, Anne Émond vit et travaille à Montréal depuis 2001. Depuis 2005, elle a écrit et réalisé des courts métrages. L’Ordre des choses a obtenu le prix Coop Vidéo de la meilleure réalisation, remis lors de l’édition 2009 des Rendez-vous du cinéma québécois. Ce film fut également nominé pour le Jutra du meilleur court métrage. Naissances figure au palmarès du Canada’s Top Ten 2009, et a été nominé au Brooklyn International Film Festival.

Anne Fontaine

Danseuse de formation, Anne Fontaine débute sa carrière au cinéma en jouant la comédie dans des films tels que Si ma gueule vous plaît...

Film(s) présenté(s): 

Annemarie Jacir

La cinéaste palestinienne Annemarie Jacir a écrit, réalisé et produit plus de seize films. Son film Like twenty impossibles a été le premier court-métrage arabe en sélection officielle du Festival de Cannes et également finaliste aux Oscars. Son deuxième film, Le Sel de la mer, a fait l’ouverture du festival de Cannes dans la section Un Certain Regard. Ce fut le premier long métrage réalisé par une femme palestinienne sélectionné pour l’Oscar du meilleur film étranger.

Film(s) présenté(s): 

Arnaud des Pallières

Arnaud des Pallières est né en 1961 à Paris. Il travaille au théâtre comme acteur et metteur en scène et fonde, avec Jean-Pierre Rehm, la compagnie Théâtre en demeure. Etudiant le cinéma à la Fémis, il invite Gilles Deleuze et filme la conférence que le philosophe donne: Gilles Deleuze: Qu’est-ce que l’acte de Création? (1988). Il réalise son premier long métrage pour le cinéma en 1996, Drancy Avenir. Suivent deux moyens métrages pour la télévision: Dead (Portrait incomplet de Gertrude Stein), et Disneyland, mon vieux pays natal pour la collection Voyages, voyages.

Film(s) présenté(s): 

Asaph Polonsky

Asaph Polonsky

Né en 1983 à Washington DC, Asaph Polonsky a grandi en Israël. Il a écrit, produit et réalisé deux courts-métrages, Zippe et In bed at 10 P.M. En 2010, il suit les cours de mise en Scène de l’American Film Institute, au sein duquel il réalise son film de fin d’études Samnag, nommé aux Student Academy Awards en 2013. Le film fait sa première au Festival de New York et est ensuite projeté et récompensé dans plusieurs festivals d’envergure.

Film(s) présenté(s): 

Asghar Farhadi

Asghar Farhadi étudie le théâtre à l’université, choix qui va considérablement influencer sa manière de faire des films. En 2002, il écrit et réalise son premier film Danse avec la poussière et enchaîne, un an plus tard avec Les Enfants de Belle ville qui ne sera distribué en France qu’en 2012. En 2005, il dresse le portrait d’une famille iranienne du point de vue de leur femme de ménage avec La Fête du feu. En 2007, À propos d’Elly…remporte l’Ours d’Argent du meilleur réalisateur à Berlin.

Film(s) présenté(s): 

Atiq Rahimi

Atiq Rahimi est un représentant de la culture afghane en Europe. Francophile, étudiant au lycée franco-afghan de Kaboul, Atiq fuit son pays en 1984 et obtient l’asile auprès de l’Etat français. Il suit des études en audiovisuel et obtient un doctorat de cinéma à la Sorbonne. Auteur de plusieurs documentaires : A chacun son journal, Zaher Shah, le royaume de l’exil ou (A)fghanistan, Atiq Rahimi considère le cinéma comme un langage universel, le plus à même de parler de la situation de son pays d’origine.

Avi Mograbi

Avi Mograbi

Avi Mograbi est un cinéaste et vidéaste israélien né à Tel Aviv en 1956, où il vit et travaille toujours. Après des études d’art et de philosophie, il fera ses premières expériences au cinéma en tant qu'assistant réalisateur sur des longs métrages commerciaux et réalise ses propres films à partir de 1989.  Depuis Mograbi poursuit une œuvre sans concession faite de films documentaires remettant en cause, notamment, les grands mythes fondateurs de son pays et interrogeant constamment la possibilité pour la création artistique d’être un geste politique.

Axelle Ropert

Axelle Ropert

Axelle Ropert est née en 1972. Rédactrice de La Lettre du Cinéma jusqu'en 2005,puis critiques aux Inrockuptibles, elle participe ensuite à l'émission de débats et critiques cinéphiles sur l'actualité du 7ème Art, "Le CERCLE", presentée par Frédéric Beigbeder sur Canal + Cinéma.. Elle travaille aux scénarios des films de Serge Bozon (Mods, La France, Tip Top). Elle réalise en 2004 un moyen métrage, Etoile violette, avec Lou Castel, suivi de son premier film, La Famille Wolberg, en 2008, avec François Damiens et Valérie Benguigui.

Ayat Najafi

Né à Téhéran en 1976 et vivant actuellement entre Berlin et l’Iran, Ayat Najafi étudie tout d’abord la scénographie. En 1995, il crée une compagnie de théâtre à l'université de Téhéran et collabore à plusieurs productions théâtrales en tant qu’auteur, acteur et scénographe. En 2003, il crée l'Atelier d'Arta, en se concentrant sur une approche interdisciplinaire et multimédia du théâtre et réalise des courts métrages expérimentaux et documentaires. En 2005, il participe au Berlinale Talent Campus avec son court métrage Move It (2004).

Film(s) présenté(s): 

Ben Wheatley

Down Terrace, premier film de Ben Wheatley, a remporté plusieurs distinctions, comme le Prix du Meilleur Film au festival Fantastic Fest, à Raindance et Boston, et a été sélectionné dans de nombreux festivals à travers le monde (le MoMA de New York, Rotterdam, PIFAN, Melbourne, Los Angeles). A sa sortie aux Etats-Unis et au Royaume Uni, il a été salué par la presse.

Bence Fliegauf

Bence Fliegauf est né à Budapest en 1974 et n’a jamais fait d’école de cinéma. Son premier long métrage, Forest a remporté le Prix Gene Moskowitz de la critique internationale et le Prix Wolfgang Staudte au festival de Berlin en 2003. Dealer reçoit plus de 20 récompenses dont le Prix du public Berliner Zeitung au festival de, le Prix FIPRESCI et le Prix du GNCR à Angers en 2005, le prix du meilleur réalisateur à Mar des Plata, Wiesbaden et Lecce. Milky Way a gagné le Léopard d’Or section cinéastes du présent à Locarno en 2007.

Film(s) présenté(s): 

Benh Zeitlin

Benh Zeitlin est né dans le Queens, à New York, le 14 octobre 1982. Il vit à la Nouvelle-Orléans. Depuis 2004, il est un des membres fondateurs du collectif Court 13, qui a produit l’ensemble de ses court-métrages et Les Bêtes du Sud sauvage. Après Egg et The origins of electricity, tous deux réalisés en stop-motion (animation image par image) et sélectionnés à Slamdance, Glory at Sea, réalisé en 2008, est son premier court métrage d’envergure.

Film(s) présenté(s): 

Benjamin Renner

Après son bac, Benjamin Renner suit une classe préparatoire aux écoles d’art puis rejoint les Beauxarts d’Angoulême où il obtient son DNAP Bande dessinée. Il entre alors à La Poudrière, École de réalisation de films d’animation, où il réalise plusieurs courts métrages, dont La Queue de la souris, son film de fin d’études, qui reçoit plusieurs prix dont le Prix du court métrage étudiant et le Prix du public au festival Anima à Bruxelles. Ernest et Célestine était présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2012.

Bennett Miller

Producteur et réalisateur, Bennett Miller s’est surtout fait connaître grâce au Stratège et à Truman Capote. Le Stratège raconte l’histoire de l’équipe de base-ball des Oakland Athletics, en 2002, et de son manager Billy Beane. Le film, plébiscité par la critique, a notamment reçu six nominations à l’Oscar, quatre au Golden Globe et deux au Screen Actors Guild Award. Miller a été nommé à l’Oscar du meilleur réalisateur pour Truman Capote, avec Philip Seymour Hoffmann dans le rôle-titre qui a reçu l’Oscar du meilleur acteur.

Film(s) présenté(s): 

Benoît Jacquot

Benoît Jacquot

Depuis plus de 30 ans, Benoit Jacquot est l'auteur d'une œuvre prolifique inclassable, parfois expérimentale et épurée, parfois classique, d'un éclectisme rare.

Film(s) présenté(s): 

Pages

Share