Réalisateurs

Fabien Hagege, Guillaume Namur et Vincent Haasser

Fabien, Guillaume et Vincent ont tout trois grandi dans le Val d’Oise. Ils rencontrent Jean Douchet à son premier ciné-club à Enghien-les-Bains. Ils ont noué depuis une amitié intergénérationnelle. C’est eux qui guident le film, interrogeant Jean, allant à la rencontre des personnes qu’il a marquées et prenant en charge le fil du récit.

Fabio Grassadonia, Antonio Piazza

En 2010, Fabrio Grassadonia et Antonio Piazza ont écrit et réalisé le court métrage Rita, leur première réalisation avec laquelle ils ont obtenu d’importantes reconnaissances en Italie et à l’étranger.
En 2013 leur premier long métrage Salvo a été présenté au festival de Cannes où il a remporté les deux prix de la Semaine de la Critique : le Grand Prix et le Prix Révélation. Le film a été distribué dans une vingtaine de pays et il a participé à de prestigieux festivals internationaux.

Fabrice Cazeneuve

Fabrice Cazeneuve

Fabrice Cazeneuve débute sa carrière en 1982 avec Fou comme l’oiseau, un téléfilm qui reçoit le Prix SACD des Nouveaux Talents. Réalisateur pour la télévision, il tourne de nombreux documentaires et fictions dont plusieurs sont des adaptations littéraires. Les musiques de presque tous ses films sont composées par Michel Portal dont il réalise le portrait en 1998.  Pour le cinéma, il réalise son premier film en 1989, une adaptation écrite avec Jacques Tournier, Trois années d’après Anton Tchekhov, avec Jacques Villeret et Sabine Azéma.

Fanny Ardant

Formée au cours d'art dramatique de Jean Périmony, Fanny Ardant, diplômée de Science—P0, débute sur scène en 1974 dans Polyeucte avant de tourner dans la série télévisée de 1 Nina Companeez, Les Dames de la cote en 1979.

Felipe Bragança

Felipe Bragança, 35 ans, a fondé en 2006 avec Marina Meliande la maison de production Duas Mariola Filmes. Il a co-dirigé avec Meliande les longs métrages The escape of the monkey woman (première mondiale au festival de Locarno 2009) et A alegria (première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes 2010). En 2013, il a participé en tant qu’invité au DAAD Artists-in-Residence Programme, où il a développé son premier long métrage en solo : Don’t swallow my heart, alligator girl!.

Fernando León de Aranoa

Fernando León de Aranoa

Après avoir été longtemps scénariste, Fernando León de Aranoa réalise son premier long métrage, Familia en 1996. Il enchaîne avec Barrio, Les Lundis au soleil, Princesas, et Amador. Ses films ont été primés.

Film(s) présenté(s): 

A perfect day

(Un jour comme un autre)

Fiona Gordon & Dominique Abel

Fiona GORDON,  canadienne née en Australie et Dominique Abel, belge né en Belgique,  se rencontrent au début des années 80 à Paris où ils étudient le théâtre avec Jacques LECOQ, Monika PAGNEUX et Philippe GAULIER. Dès lors,  ils créent ensemble plusieurs spectacles burlesques et visuels qu’ils promènent dans une vingtaine de pays. En 89, Fiona (elle) et Dominique (lui) s’installent dans une ancienne fabrique de poussettes à Bruxelles pour vivre et travailler.

Film(s) présenté(s): 

Francis Lee

Francis Lee étudie l’art dramatique au Rose Bruford College, puis joue dans de nombreuses pièces de théâtre ainsi qu'à la télévision et au cinéma notamment sous la direction de Mike Leigh (Topsy-Turvy).

Francis Lee

Francis Lee étudie l’art dramatique au Rose Bruford College, puis joue dans de nombreuses pièces de théâtre ainsi qu'à la télévision et au cinéma notamment sous la direction de Mike Leigh (Topsy-Turvy).

Film(s) présenté(s): 

Franck Ekinci

Franck Ekinci

Après avoir travaillé dans la publicité, la bande-dessinée et l’illustration, Franck Ekinci fonde le studio d’animation Je Suis Bien Content en 1996, avec Marc Jousset. Franck Ekinci est producteur, réalisateur, scénariste de programmes TV jeunesse et de films d’animation pour TF1, France 3, Disney, Arte, Canal Plus…

Franco Lolli

Franco Lolli est né en 1983 à Bogotá, Colombie. Il a fait des études de cinéma dans le département réalisation de La Fémis. Son film de fin d’études, Como todo el mundo, a été sélectionné dans plus de cinquante festivals internationaux. Le film a remporté en tout vingt-six prix, dont le grand prix du jury au festival de Clermont Ferrand. Son dernier court métrage, Rodri, a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2012.

Film(s) présenté(s): 

François Ozon

François Ozon est né à Paris en 1967. Diplômé en études cinématographiques (maitrise de cinéma à Paris I), il entre en 1990 à la Femis au département réalisation. Depuis, il a tourné de nombreux films en super-8, vidéo, 16 mm et 35 mm. Beaucoup de ses courts métrages ont été sélectionnés dans des festivals internationaux. Action Vérité marque le début de sa collaboration avec la société Fidélité Productions. En 1996, Une robe d'été reçoit le prix Léopard de Demain au festival du film de Locarno.

Film(s) présenté(s): 

François-Jacques Ossang

Cinéaste et écrivain, F.J. Ossang est né en 1956. En 1977, il crée la revue Cée, et en 1980, le groupe de noise’n roll MKB Fraction Provisoire à qui l’on doit 9 albums et la musique de ses films. Il a tourné 5 courts métrages (dont Silencio, Prix Jean Vigo 2007) et 5 longs métrages : L’Affaire des Divisions Morituri, Le Trésor des Îles Chiennes qui a reçu le Grand Prix du festival de Belfort, Docteur Chance, Dharma Guns et 9 Doigts. À ce jour, il a publié une dizaine de livres romans, recueils de poèmes.

Film(s) présenté(s): 

Fred Nicolas

Fred Nicolas a été l’assistant de nombreux cinéastes dont Robert Guédiguian, Erick Zonca, Arnaud Desplechin, Pierre Salvadori, Manuel Pradal, Brigitte Roüan, Agnès Merlet, ou Marina De Van. Il a réalisé un court métrage, Vivre, sélectionné entre autres au festival Tous courts d'Aix en Provence et deux documentaires dont Rouge bandit consacré à Charlie Bauer, le dernier bras droit de Jacques Mesrine. Max et Lenny est son premier long métrage.

Film(s) présenté(s): 

Frédéric Fonteyne

Après des études de réalisation à l'IAD, Frédéric Fonteyne dirige quatre courts métrages, primés dans de nombreux festivals, tous écrits par Philippe Blasband. Après avoir mis en scène pour le théâtre la pièce Jef en 1995, il se lance en 1998 dans la réalisation de son premier long métrage, Max et Bobo, une comédie dramatique sur la crise existentielle du gérant d'un salon de coiffure, qui obtient entre autres le grand prix du festival de Mannheim-Heidelberg.

Gabriele Mainetti

Né en Italie en 1976, Gabriele Mainetti est acteur, réalisateur, compositeur et producteur. Il fonde en 2011 sa société de production Goon Films et réalise son premier long métrage Jeeg Robot. Enorme succès surprise au Box Office italien, ce super-héros transalpin a déjoué tous les pronostics et s’est même permis de rafler pas moins de 7 David di Donatello (équivalent des César italiens). Gabriele Mainetti est également connu pour ses courts-métrages Basette (2008) et Tiger Boy (2012).

Film(s) présenté(s): 

Gilles Bourdos

Gilles Bourdos réalise et produit trois courts métrages avec la maison de production Persona Films qu’il a cofondée avec Michel Spinosa à la fin des années 1980. En 1994, Gilles Bourdos écrit le scénario de Emmènemoi de Michel Spinosa et trois ans plus tard, ce sera au tour de Michel Spinosa de contribuer au scénario du premier film de Gilles Bourdos, Disparus, dans lequel Grégoire Colin campe le rôle d’un ouvrier juif persécuté par la police de Staline, le film sera présenté à la Quinzaine des Réalisateurs.

Gilles Marchand

Gilles Marchand

Gilles Marchand fait ses études à l’IDHEC et y rencontre Dominik Moll, Thomas Bardinet et Laurent Cantet, ils signeront plusieurs collaborations. Après ses deux premiers courts métrages, il assiste Laurent Cantet sur son court métrage Jeux de plage (1995) avec Jalil Lespert. En 1998 les trois hommes font ensemble leurs premiers pas dans le long métrage avec Les Sanguinaires. Marchand écrit le scénario, Cantet assure la mise en scène, Lespert y tient le premier rôle. Un schéma que l'on retrouve l'année suivante pour Ressources Humaines.

Film(s) présenté(s): 

Gudmundur Arnar Gudmundsson

Gudmundur Arnar Gudmundsson, est né en Islande en 1982. Il s’installe au Danemark et étudie l’écriture de scénario. Ses courts métrages ont été sélectionnés dans plus de 200 festivals et ont remporté plus de 50 récompenses à travers le monde.
Parmi ces récompenses, une Mention spéciale pour Whale Valley, sorti en 2013, en compétition officielle au Festival de Cannes, et nommé à l’European Film Awards. Gudmundsson a développé et écrit son premier film Heartstone au festival de Cannes, lors de la Résidence de la Cinéfondation.

Film(s) présenté(s): 

Pages

Share