A peine j’ouvre les yeux

A peine j’ouvre les yeux
Leyla Bouzid
2015
1h42
Belgique,
France,
Tunisie
1er long métrage
Sortie: 
1er trimestre 2016

Tunis, été 2010, quelques mois avant la Révolution, Farah 18 ans passe son bac et sa famille l’imagine déjà médecin… Mais elle ne voit pas les choses de la même manière. Elle chante au sein d’un groupe de rock engagé. Elle vibre, s’enivre, découvre l’amour et sa ville de nuit contre la volonté d’Hayet, sa mère, qui connaît la Tunisie et ses interdits.

«Il y avait une atmosphère particulière cet été là, la sensation d’être dans une impasse, que quelque chose allait finir par exploser. Les jeunes étaient en ébullition, ils résistaient par la musique, internet et leur existence même. C’est d’eux qu’est venue l’énergie de ce qui s’est passé par la suite. Pour moi, la Révolution doit permettre de revenir sur les années Ben Ali, des pleins pouvoirs de la police et du processus de destruction de la jeunesse, toujours à l’oeuvre aujourd’hui dans nos pays, où une jeunesse créative et moderne continue d’être brimée. Farah est l’une de ces jeunes qui cherchent à vivre pleinement malgré les pressions familiales et un régime policier omniprésent. Chanteuse libre et impulsive, elle est le portevoix d’une génération qui résiste quotidiennement.» LB

Leyla Bouzid

Leyla Bouzid

Leyla Bouzid grandit à Tunis où elle est née en 1984. En 2003, elle part à Paris étudier la littérature française à la Sorbonne puis intègre la Fémis section réalisation. Elle réalise Soubresauts (Mkhobbi fi kobba), son film de fin d’études, en Tunisie quelques mois avant la révolution. Elle choisit ensuite de tourner Zakaria dans le sud de la France avec des comédiens non professionnels. Ces deux courts métrages reçoivent un très bel accueil dans les festivals, en France comme à l’international, avec plus d‘une soixantaine de sélections et une dizaine de récompenses. A peine j’ouvre les yeux est son premier long métrage.

Filmographie: 

2015 A peine j’ouvre les yeux (1er LM). Zakaria (CM). 2011 Soubresauts (CM). 2010 Un ange passe (CM).

Scénario: 
Leyla Bouzid, Marie-Sophie Chambon
Image: 
Sébastien Goepfert
Son: 
Ludovic Van Pachterbeke
Décors: 
Raouf Hélioui
Montage: 
Lilian Corbeille
Musique: 
Khyam Allami
Production: 
Blue Monday Productions, Propaganda Production, Helicotronc
Interprétation: 
Baya Medhaffer, Ghalia Benali, Montassar Ayari, Aymen Omrani, Lassaad Jamoussi, Deena Abdelwahed, Youssef Soltana, Marwen Soltana
Contact(s): 

Shellac
01 78 09 96 64/65 - www.shellac-altern.org

Share