Le diable n'existe pas

Mohammad Rasoulof
2020
2H30
Allemagne
Iran
Tchèque, république
Sortie: 
le 2 décembre 2020

Iran, de nos jours. Heshmat est un mari et un père exemplaire mais nul ne sait où il va tous les matins. Pouya, jeune conscrit, ne peut se résoudre à tuer un homme comme on lui ordonne de le faire. Javad, venu demander sa bien-aimée en mariage, est soudain prisonnier d’un dilemme cornélien. Bharam, médecin interdit d’exercer, a enfin décidé de révéler à sa nièce le secret de toute une vie. Ces quatre récits sont inexorablement liés. Dans un régime despotique où la peine de mort existe encore, des hommes et des femmes se battent pour affirmer leur liberté.

 

"Je me suis aperçu que le meilleur moyen d’échapper à la censure serait de réaliser officiellement des “courts-métrages”. J’ai donc commencé à réfléchir à plusieurs histoires. Leur thématique commune s’est vite imposée à moi : la façon dont on assume la responsabilité de ses actes dans un contexte totalitaire. Résister aux injonctions totalitaires est une idée séduisante, mais elle a un coût. Cela entraîne le renoncement à de nombreux aspects de la vie et parfois la réprobation de vos semblables. J’ai voulu créer des personnages fiers d’avoir eu la force de désobéir, qui en assument les conséquences. Malgré tout ce qu’ils ont perdu, ils restent conformes à leur propre exigence morale."

 

Le diable n'existe pas

Vendredi 2 octobre 2020 - 12:30
Salle 5

Le diable n'existe pas

Dimanche 4 octobre 2020 - 16:30
Salle 5

Mohammad Rasoulof

 

Mohammad Rasoulof est né en Iran, en 1972. Très jeune, il commence à écrire et mettre en scène des pièces de théâtre, avant de réaliser des documentaires et des courts-métrages. En parallèle, il étudie la sociologie. En 2009, il est arrêté avec Jafar Panahi alors qu’ils étaient en tournage. Il a interdiction de sortir du pays. Celle-ci est levée en 2011 après la sélection de son film Au revoir au Festival de Cannes, où il remporte le prix du meilleur réalisateur Un Certain Regard. En 2018, il est privé de sa liberté de circuler et de travailler. Soumis à de nombreux interrogatoires, il est condamné à un an de prison ferme. Il réalise Le diable n’existe pas dans la clandestinité, Ours d’or au Festival de Berlin 2020. Dans la foulée de cette récompense, il est sommé de se présenter à la justice iranienne afin de purger sa peine.

Filmographie: 

 

2017 Un homme intègre

2013 Les manuscrits ne brûlent pas

2011 Au revoir

2009 The White Meadows

2005 La vie sur l’eau

2002 The twilight

Scénario: 
Mohammad Rasoulof
Image: 
Ashkan Ashkani
Montage: 
Mohammadreza Muini, Meysam Muini
Musique: 
Amir Molookpour
Production: 
Mohammad Rasoulof, Kaveh Farnam, Farzad Pak
Interprétation: 
Ehsan Mirhosseini, Kaveh Ahangar, Mohammad Valizadegan
Contact(s): 

Pyramide

Tel : 01 42 96 01 01

www.pyramidefilms.com

Share