Timbuktu

Abderrahmane Sissako
2014
1h37
France,
Mauritanie
Sortie: 
10 décembre 2014

Non loin de Tombouctou tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans. En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en otage leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football… Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques.

Le 29 juillet 2012 à Aguelhok, une petite ville au nord du Mali, alors que plus de la moitié du pays est occupée par des hommes dont la plupart sont venus d’ailleurs s’est produit dans l’indifférence quasi totale des médias et du monde un crime innommable. Un couple d’une trentaine d’années qui a eu le bonheur de faire deux enfants a été lapidé jusqu’à la mort. Leur crime : ils n’étaient pas mariés. La scène de leur mise à mort diffusée sur internet par les commanditaires est horrible. Aguelhok n’est ni Damas ni Téhéran. Alors on ne dit rien. Je ne cherche aucunement à émouvoir pour promettre un film. Et, puisque maintenant je sais ce qu’il s’est passé, je dois raconter dans l’espoir qu’aucun enfant ne puisse apprendre plus tard que leurs parents peuvent mourir parce qu’ils s’aiment.

Abderrahmane Sissako

Né en 1961 en Mauritanie, Abderrahmane Sissako a grandi au Mali avant de suivre des études de cinéma au VGIK (Institut National du Cinéma) de Moscou. Son film de fin d'étude Le Jeu est présenté à la Semaine de la Critique en 1991. En 1993, il réalise le moyen métrage Octobre présenté au festival de Cannes dans la sélection Un Certain Regard. C'est avec La Vie sur terre sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 1998 et Heremakono, en attendant le bonheur sélectionné à Un Certain Regard en 2002 et récompensé du prix de la Critique internationale, qu'il se distingue définitivement comme l'un des cinéastes les plus importants de son continent. Bamako est sélectionné à Cannes hors compétition en 2006 et Timbuktu en compétition en 2014.

Filmographie: 

2014: Timbuktu.
2010: Je vous souhaite la pluie(CM).
2008: N’dimagu, La Dignité (CM).
2007: Le Rêve de tiya / 8 (CM).
2006: Bamako.
2002: Heremakono, en attendant le bonheur.
1998: La Vie sur terre (1er LM).
1997: Rostov Luanda (Doc).
1996: Sabriya (CM).
1995: Le Chameau et les bâtons flottants (CM).
1993: Octobre (CM).
1989: Le Jeu (CM)

Scénario: 
Abderrahmane Sissako, Kessen Tall
Image: 
Sofiane El Fani
Son: 
Philippe Welsh, Roman Dymny, Thierry Delor
Décors: 
Sébastien Birchler
Montage: 
Nadia Ben Rachid
Musique: 
Amine Bouhafa
Production: 
Les films du Worso (Sylvie Pialat),Dune Vision
Interprétation: 
Ibrahim Ahmed dit Pino,Toulou Kiki, Abel Jafri, Fatoumata Diawara,Hichem Yacoubi, Kettly Noël, Mehdi AGMohamed, Layla Walet Mohamed,Adel Mahmoud Cherif, Salem Dendou
Contact(s): 

Le Pacte
Tél. : 01 44 69 59 59 
www.le-pacte.com

Share