Fille alligator (La)

Felipe Bragança
2017
1h55
Brésil,
France,
Pays-bas
1er long métrage
Sortie: 
février 2018

Joca est un enfant brésilien de 13 ans, amoureux d’une fille indigène paraguayenne, à la frontière des deux pays. Pour lutter pour son amour, il lui faudra affronter les secrets de son frère aîné, Fernando.

Prix CICAE aux Rencontres d’Amérique Latine 2016, ce premier long-métrage brésilien croise plusieurs genres cinématographiques : chronique sociale et affrontement de bandes de motards, récit mythologique avec les échos du massacre des Paragayens à la fin du XIXème siècle, histoire d’amour contrariée entre deux adolescents). Ambitieux dans son projet et dans sa recherche formelle, ce film a un beau titre Don’t Swallow My Heart, Alligator Girl.

“C’est un film sur la jeunesse et le courage, sur les souvenirs d’un pays habité par les fantômes et par la beauté, et hanté par un mystérieux passé violent et un présent fragmenté et incertain en Amérique latine et au Brésil.” F.B.

Felipe Bragança

Felipe Bragança, 35 ans, a fondé en 2006 avec Marina Meliande la maison de production Duas Mariola Filmes. Il a co-dirigé avec Meliande les longs métrages The escape of the monkey woman (première mondiale au festival de Locarno 2009) et A alegria (première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes 2010). En 2013, il a participé en tant qu’invité au DAAD Artists-in-Residence Programme, où il a développé son premier long métrage en solo : Don’t swallow my heart, alligator girl!.

Filmographie: 

2017 La Fille alligator (1er LM).

2010 A alegria.

2009 The escape of the monkey woman.

Scénario: 
Felipe Bragança
Image: 
Glauco Firpo
Son: 
Santiago Fumagalli (ASA), Federico Esquerro, Sébastien Ariaux
Montage: 
Jon Kadocsa
Musique: 
Baris Akardere
Production: 
Duas Mariola Filmes
Interprétation: 
Cauã Reymond, Eduardo Macedo, Adelaida Benites, Ney Matogrosso, Leopoldo Pacheco, Marco Loris, Claudia Assunção
Contact(s): 

Distribution : Damned Films
Tél. : 06 68 82 20 03 - www.damneddistribution.com

Share