Une affaire de famille

Hirokazu Kore-Eda
2018
2h01
Japon
Film de clôture du festival
Sortie: 
12 décembre 2018

Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

"Palme d’or à Cannes en 2018, cette œuvre majeure de Kore-Eda clôt en beauté cette édition, pour les 40 ans de Ciné 32. “A mesure que Kore-Eda détricote les apparences qu’il nous a d’abord fait admettre et aimer, c’est l’aspect le plus douloureux, le plus poignant de son cinéma qui gagne la surface, achevant de faire de cette œuvre bouleversante l’un d ses meilleurs films.” Télérama

une_affaire_de_famille_affiche

« Depuis le tremblement de terre de 2011, je m’interroge sur ceux qui répètent sans cesse que les liens familiaux sont importants. Et j’ai donc eu envie d’explorer la nature de ces rapports en m’intéressant à une famille liée par des délits. C’est l’histoire d’une famille, l’histoire d’un homme qui tente d’assumer son rôle de père et, plus encore, le récit initiatique d’un jeune garçon. Je crois que c’est la colère qui, pour ce film, a été le sentiment moteur. Depuis Still Walking, j’ai adopté un regard plus intime, et quand j’ai terminé Après la tempête, j’ai cherché, au contraire, à m’intéresser de nouveau à un point de vue plus large sur la société. On pourrait dire, en un sens, que je reviens à mes débuts. » H.K.

Kore-Eda Hirokazu

Né en 1962 à. Tokyo, Hirokazu Kore—Eda est diplômé de l’Université Waseda. En 1995, son premier long métrage, Maboroshi remporte le prix Osella d’Or au festival de Venise et de nombreuses autres récompenses. After Life gagne le grand prix du festival des 5 Continents à Nantes puis est distribué dans 50 pays. En 2001, Distance est présenté en compétition au festival de Cannes, tout comme Nobody knows en 2004, où l’acteur principal Yagira Yuya obtient le prix d’interprétation masculine. En 2008, Still walking remporte de nombreux prix en Europe et en Asie. En 2009, Kore—Eda adapte les mangas de Yoshiie Goda au cinéma avec le titre éponyme Air doll, sélectionné à Un Certain Regard à Cannes ainsi qu’aux festivals de Toronto, Chicago et Amsterdam. En 2011, I Wish, nos vœux secrets a remporté le prix du meilleur scénario au festival international de Saint Sébastien. En 2015, Tel père tel fils obtient le prix du jury au festival de Cannes. Kore—Eda produit également des films de jeunes réalisateurs.

Filmographie: 

2015 Tel père tel fils

2012 Golng home (série tv)

2011 I wish - nos vœux secrets

2010 The days after (fiction tv)

2009 Air doll 2008 Still walking

2006 Hana

2004 Nobody knows

2001 Distance

1998 After life

1996 Without memory

1995 Maboroshi 

1994 August without him

1991 Lessons from a calf

1991 However 

Scénario: 
Hirokazu Kore-Eda
Image: 
Kondo Ryuto
Son: 
Tomita Kazuhiko
Décors: 
Mitsumatsu Keiko
Montage: 
Hirokazu Kore-Eda
Musique: 
Hosono Haruomi
Production: 
Matsuzaki Kaoru, Yose Akihiko, Taguchi Hijiri
Interprétation: 
Lily Franky, Ando Sakura, Matsuoka Mayu, Kiki Kilin, Jyo Kairi, Sasaki Miyu
Contact(s): 

Distribution : Le Pacte

Tel : 01 44 69 59 59 - www.le-pacte.com

Share