Traviata et nous

Philippe Béziat
2012
1h52
France
Sortie: 
24 octobre 2012

Printemps 2011, Jean-François Sivadier met en scène La Traviata à Aix-en-Provence, Louis Langrée dirige le London Symphony Orchestra, Natalie Dessay est Violetta. Pendant deux mois, des salles de répétitions aux coulisses du Théâtre de l’Archevêché, une équipe de cinéma a suivi leur travail au plus près. Comment devient-on La Traviata ? Comment l’histoire nous apparaît sur un plateau de théâtre ?

Comment l’émotion renaît-elle sous la baguette du chef, entre les rangs de l’orchestre et du chœur ?

Comment se reproduit et se renouvèle la magie de l’opéra ? Comment s’opère l’incarnation ?

« Le titre de l’œuvre c’est LA Traviata. Donc il ne s’agit pas ici de l’œuvre. C’est une forme d’appropriation un peu décomplexée de ce personnage et de ce mythe. Dans des notes que j’avais écrites un des premiers jours à Aix-en-Provence, j’avais noté que pendant deux mois nous allions vivre avec un mythe au quotidien, et ce mythe c’est à la fois un personnage, une œuvre, une partition, une musique. C’est probablement, avec Carmen, l’opéra le plus joué dans le monde, le plus connu, le plus récupéré par la publicité. Et nous là-dedans ? « Et nous » c’est nous tous : c’est Natalie Dessay, c’est Jean-François Sivadier, c’est Louis Langrée, mais aussi tous ceux qui se confrontent à ce mythe, et cette confrontation est toujours intime. Qu’on soit acteur ou spectateur du mythe, il touche notre personne. »

Philippe Béziat

Philippe Beziat

Philippe Béziat a réalisé de nombreux documentaires ainsi que plusieurs courts métrages de fiction dont Musica da camera d’après Madrigals 3 de Georges Crumb, Le JT, petit opéra d’après Fearful Symmetries de John Adams et 5 heure 5 à partir de Hungarian Rock, pièce pour clavecin de Ligeti. Lors de l’édition 2007 du Verbier Festival, Philippe Béziat réalise la première diffusion en direct sur le web de 11 concerts (cinq de ces captations seront ensuite diffusées à la télévision). Il a par ailleurs fait les captations de La pietra del paragone de Gioacchino Rossini (dont le DVD a reçu un Diapason d’Or), Des Ring des Nibelungen de Richard Wagner, mise en scène de Robert Wilson, Docteur Ox de Jacques Offenbach, par la Compagnie Les Brigands et dernièrement Les Contes d’Hoffmann mis en scène par Olivier Py. Philippe Béziat a également réalisé les portraits de Jean Dubuffet, James Ensor, Albrecht Dürer, Giorgio Morandi et Jean Tinguely dans le cadre de la série Une vie, une oeuvre sur France Culture.

Filmographie: 

2012: Traviata et nous.
2011: Noces.
2009: Pelléas et Mélisande (1er LM).
2008: Passions d’opéra – 60 ans d’art lyrique à Aix-en-Provence (Doc).
2005: Rinaldo Alessandrini enregistre les Concertos Brandebourgeois (Doc).
2004: Orchestre National de France, florilège d’archives télévisuelles (Doc).
2003: Musica da camera (CM) / Les Musiciens du Louvre - Paroles d’orchestre (Doc).
2002: Trois Falstaff (Doc) / Le Concert Impromptu (Doc).
2001: Mozart, Ligeti et Le Banquet (Doc).
2000: Marc Minkowski répète La Belle Hélène(Doc). 1998 Le JT, Petit Opéra (CM).
1995: Cinq heures cinq (CM)
1993: Pierre et les Sirènes (CM).
1991: Le Destin de l’archet (CM)

Scénario: 
Philippe Béziat, d’après l’opéra de Verdi
Image: 
Raphaël O’Byrne, Hichame Alaouié, Ned Burgess, Matthieu Poirot-Delpech
Son: 
Laurent Gabiot
Montage: 
Cyril Leuthy
Musique: 
Louis Langrée
Production: 
Les films Pelléas
Contact(s): 

Sophie Dulac Distribution

16 rue Christophe Colomb. 75 008 Paris

Tél. : 01 44 43 46 00  - www.sddistribution.fr

Share