Réalisateurs

Sólveig Anspach

Sólveig Anspach est née en Islande. Après des études de philosophie et de psychologie clinique à Paris, elle intègre la Femis, section réalisation dont elle obtient le diplôme en 1989. Réalisatrice subtile et intimiste, Sólveig Anspach poursuit une oeuvre qui se joue des genres. Son travail lui a très vite valu une belle reconnaissance, notamment avec Que personne ne bouge ! grand prix du jury et du public au festival du film de femmes de Créteil en 1999.

Film(s) présenté(s): 

Stephan Schesch

Après une école de cinéma à Munich où il suit des cours de réalisation et de production, Stephan Schesch obtient une bourse en 1992, qui lui permet de voyager en France, aux États-Unis et au Japon. En 1996, il effectue un stage à Los Angeles, sur la production de la série animée Les Simpson, où il fait ses vrais débuts dans l’animation.

Film(s) présenté(s): 

Stephan Streker

Stephan Streker

Stephan Streker est un réalisateur belge. Il a commencé sa carrière comme journaliste. Il a essentiellement couvert le cinéma, le football et la boxe. Il a écrit un essai sur Serge Gainsbourg  « Gainsbourg - Portrait d'un artiste en trompe-l'œil », publié en 1990. Il réalise son premier court-métrage en 1993  Shadow boxing. Son premier long-métrage est Michael Blanco, réalisé en 2004.  Il signe un deuxième film, Le monde nous appartient, dont le rôle principal est confié à Vincent Rottiers en 2014. Noces est son troisième long métrage.

Film(s) présenté(s): 

Stéphane Brizé

Stéphane Brizé commence ses études en effectuant un DUT d'électronique lui permettant très tôt de côtoyer le monde de la télévision et du cinéma en devenant technicien de l'audiovisuel. Installé à Paris, il en profite pour s'inscrire à des courts d'art dramatique qui le passionneront jusqu'à se spécialiser dans le métier d'acteur et mettre en scène plusieurs pièces de théâtre. Au cinéma, il réalise un premier court métrage en 1993, Bleu dommage, puis un moyen métrage L'œil qui traîne (1996), avant de passer au long métrage en 1999 avec Le Bleu des villes qui est un succès en salle.

Stéphane Lafleur

Stéphane Lafleur est à la fois cinéaste, monteur et musicien. Son premier long métrage, Continental, un film sans fusil, est présenté en première mondiale au festival de Venise tandis que En terrains connus a obtenu le prix du jury oecuménique au festival de Berlin. Stéphane Lafleur a aussi assuré le montage de Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau (2011) et Le Démantèlement de Sébastien Pilote (2013).Tu dors Nicole est son troisième long métrage, il était présenté à la Quinzaine des Réalisateurs 2014.

Film(s) présenté(s): 

Sudabeh Mortezai

Née en 1968 à Ludwigsburg en Allemagne de parents iraniens, Sudabeh Mortezai a grandi entre Téhéran et Vienne. Elle débute au cinéma comme assistante à la réalisation puis réalise plusieurs courts métrages avant de tourner deux longs métrages documentaires : Les Enfants du prophète en 2006 puis Les Noces persanes en 2009 sur les mariages temporaires en Iran. Le Petit homme est son premier long métrage de fiction, il était en compétition au festival de Berlin 2014.

Film(s) présenté(s): 

Tamara Erde

Tamara Erde est une réalisatrice franco-israélienne née en 1982 à Tel-Aviv et installée à Paris. Elle participe à plusieurs résidences d’artistes dans le cadre desquelles elle a produit des projets individuels ou des œuvres de collaboration (New-York, Danemark, Corée du Sud, Espagne).

Son travail se construit à travers des médias différents et variés, que ce soit le film documentaire, la fiction, les installations vidéo, la photographie ou encore des performances scéniques et des spectacles de danse.

Thanos Anastopoulos

Thanos Anastopoulos

Il est né à Athènes et vit entre l'Italie et la Grèce. Son premier long-métrage, Atlas-Tout le poids du monde (Atlas-Olo to varos toukosmou) est présenté au festival de Rotterdam en 2004. Son second film Correction (Diorthosi) est sélectionné à Berlin en 2008 et représente la Grèce aux Oscars. En 2013 il réalise La Fille (I Kóri), sélectionné à Berlin et Toronto.

Thomas Salvador

Thomas Salvador, alpiniste et acrobate, réalise des courts métrages dont il est le principal acteur, tout en travaillant comme régisseur et assistant réalisateur sur divers films. Il anime également de nombreux ateliers de réalisation vidéo avec des élèves de collège et de lycée. En 2000, il est danseur pour le spectacle "Ici, cette fois-ci" de Julie Desprairies. En 2006, il devient pensionnaire à la Villa Médicis où il tourne plusieurs films vidéo, dont Rome.

Tom Moore

Né en 1977, Tom Moore est un réalisateur, storyboardeur, animateur et créateur graphique irlandais. Il étudie au Ballyfermot College puis il fonde en 1999 avec Paul Young  et Nora towmey le studio Cartoon Saloon. En 2009, il réalise Brendan, et Le secret de Kells, son premier long métrage qui est nominé aux Oscars en 2010 pour le milleur film d'animation. Le chant de la mer  est son deuxième long métrage.

Film(s) présenté(s): 

Uberto Pasolini

Né en 1957 à Rome, Uberto Pasolini débute au cinéma comme stagiaire sur La Déchirure de Roland Joffé (1984), puis comme assistant réalisateur sur The frog prince de Brian Gilbert (1984) et Mission de Joffé (1986). En 1994, il fonde la société Redwave films à Londres avec laquelle il produit la comédie criminelle américaine Les Amateurs d'Alan Taylor (1995) avec William Forsythe, Vincent Gallo et Adam Trese puis l'un des plus gros succès de l'histoire du cinéma anglais : The full monty de Peter Cattaneo (1997).

Film(s) présenté(s): 

Valérie Donzelli

Née le 2 mars 1973, Valérie Donzelli enchaîne les petits rôles au cinéma (Qui a tué Bambi ?, Le Plus beau jour de ma vie, Entre ses mains...) avant de se faire connaître du grand public en 2000, dans Martha... Martha de Sandrine Veysset. Saluée par la critique, sa performance lui vaut le prix Michel Simon. En 2007, elle est au coeur d'un sombre triangle amoureux sur fond carcéral dans 7 ans de Jean-Pascal Hattu, qui lui vaut des prix d'interprétation aux festivals du film de Florence et de Turin.

Valérie Massadian

Valérie Massadian est une photographe et cinéaste franco-arménienne. De la photographie, elle garde la liberté et la rigueur du face-à-face.
Son travail se concentre sur des personnages féminins. Leur animalité, leur rapport au monde et à la nature. Nourris des relations construites dans le temps avec chacun des protagonistes, ses films se jouent des frontières de la fiction, pour en redessiner d’autres qui leur sont propres.

Film(s) présenté(s): 

Valeska Grisebach

Valeska Grisebach, née le 4 janvier 1968 à Brême, fait partie de la “nouvelle nouvelle vague“ allemande. Elle bénéficie d'une forte reconnaissance dès son premier long-métrage Sehnsucht pour lequel elle est sélectionnée en compétition au Festival du film de Berlin 2006 avant de participer à de nombreux autres festivals. Western était présenté à Un Certain Regard à Cannes en 2017.

Film(s) présenté(s): 

Vincent Dieutre

Depuis son premier long métrage Rome Désolée, Vincent Dieutre explore les limites du documentaire, de l’autobiographie filmée, de l’installation vidéo et de la création radiophonique. Cinéaste avant tout, la reconnaissance critique et publique lui permet de continuer à inventer son cinéma, nourri d’art, de musique et d’intime. Au cinéma, ses contre-propositions au documentaire historique (Fragments sur la Grâce) ou au film pornographique (Despuès de la Revolucion) affirment la diversité de son travail.

Film(s) présenté(s): 

Vincent Patar, Stéphane Aubier

Issus de l’École Supérieure des Arts Visuels de la Cambre à Bruxelles, Stéphane Aubier et Vincent Patar, aujourd’hui plus connus sous le pseudo des «Pic Pic», jouissent d’une renommée publique et critique dans le monde de l’animation. En quelques courts métrages, le cochon et le cheval déjantés de la série Pic Pic André Shoow deviennent cultes. Leur marque de fabrique : un accent belge inimitable et un humour qui frôle l’absurde. En 2009, ils coréalisent leur 1er long métrage, Panique au village, présenté en Sélection officielle à Cannes.

Virgil Vernier

Virgil Vernier est un acteur et réalisateur français né le 21 août 1976 à Paris. Depuis 2001, il réalise des films qui mélangent fiction, documentaire, et mythologie. En 2013, il tourne Mercuriales présenté dans la programmation de l'ACID lors du Festival de Cannes 2014.

Vladimir de Fontenay

Né à Paris en 1987, Vladimir de Fontenay a étudié et travaillé en France, en Italie et aux États-Unis.

Film(s) présenté(s): 

Wang Bing

Né à Xi’an en Chine, dans la province du Shaanxi, en 1967, Wang Bing a étudié la photographie à l’Ecole des Beaux Arts Lu Xun (1992) puis le cinéma à l’Institut du Cinéma de Pékin (1995). Il débute sa carrière de cinéaste indépendant en 1999 et est reconnu très rapidement au niveau international. Son premier long métrage, A l’ouest des rails, qu’il met quatre ans à réaliser, obtient de nombreux prix à travers le monde dont la Montgolfière d’or du documentaire au festival des trois continents de Nantes.

Wayne Roberts

Wayne Roberts est diplômé de la NY Tisch Scholl of Arts. Né et élevé en Alaska il vit à Brooklyn. Katie says goodbye est son premier long-métrage qui s’inscrira dans un triptyque. Johnny Depp est le personnage principal de son second volet, actuellement en tournage, intitulé Richard Says Goodbye.
Le troisième volet réunira les deux acteurs principaux: Olivia Cooke et Johnny Depp.

Film(s) présenté(s): 

Pages

Share