Réalisateurs

Jean-François Laguionie

Auteur de neuf courts métrages et cinq longs métrages, Jean-François Laguionie est l'un des plus grands cinéastes de films d'animation en France. Il remporte le Grand Prix du Festival d’Annecy dès 1965, avec son premier court métrage, La Demoiselle et le Violoncelliste. On y retrouve déjà son goût pour l'océan, la nature et la musique, qui rythmeront tous ses films, à l’instar de son court métrage La Traversée de l’Atlantique à la rame  qui obtient la Palme d’or à Cannes en 1978 et le César du film d’animation.

Film(s) présenté(s): 

Jean-Luc Godard

Jean-Luc  Godard. De nationalité française. Né le 3 décembre 1930 à Paris. Il est entre autres l’auteur de A Bout De Souffle (1960), Le Mépris (1965), Alphaville(1965) et Film Socialisme (2010).

Jean-Luc Léon

Jean-Luc Léon est né à Paris en 1950. Opérateur puis directeur de la photographie dès 1971, il réalise des films documentaires et de fiction depuis 1980. Un vrai faussaire est son premier long métrage qui sortira en salles.

Film(s) présenté(s): 

Jean-Paul Civeyrac

Né en 1964, Jean Paul Civeyrac suit des études de philosophie à l'Université de Lyon III de 1982 à 1986 et présente un mémoire de maîtrise sur le film opéra. Entre 1987 et 1991, durant ses études à La Fémis, il réalise La Vie selon Luc, grand prix international de Munich, sélectionné à Cannes et dans de nombreux festivals. En 1992, il met en scène "Les Somnanbules", pièce de Pierre Erwan Guillaume au théâtre Marie Stuart à Paris.

Film(s) présenté(s): 

Jean-Pierre Améris

Né en 1961 à Lyon, Jean-Pierre Améris suit les cours de l’IDHEC à Paris puis réalise des courts métrages dont Intérim, qui recevra le Grand Prix du festival de Clermont-Ferrand en 1988. Son premier long métrage, Le Bateau de mariage (1992) est sélectionné dans plusieurs festivals internationaux et obtient le Prix de la jeunesse au Festival de Tübingen. Il alterne ensuite fictions et documentaires, avant de livrer Les Aveux de l'innocent, primé plusieurs fois au festival de Cannes en 1996 : Prix de la Semaine de la critique, Prix de la Jeunesse et Grand Rail d'or.

Film(s) présenté(s): 

Jeff Nichols

Jeff Nichols

Né à Little Rock, dans l'Arkansas, Nichols est diplômé de la North Carolina School of the Arts, où il s'est spécialisé en cinéma, et vit à Austin au Texas. En 2007, il  tourne son premier long métrage, Shotgun Stories. Tourné en seulement 21 jours et porté par la prestation viscérale de Michael Shannon, le film est unaniment salué en festivals.

Film(s) présenté(s): 

Jérôme Reybaud

Jérôme Reybaud

Jérôme Reybaud est né en 1970 à Cannes. Très tôt, il pratique le Super 8mm en chambre, puis, après un doctorat sur le poète Jaccottet et diverses publications critiques, il revient au cinéma avec Aires 06 (Festival Côté Court de Pantin, 2006), Trois dames pour Jean-Claude Guiguet (2008) et un documentaire sur le cinéaste Paul Vecchiali, Qui êtes-vous Paul Vecchiali ? (2012), pour la chaîne de télévision Ciné +. Jours de France est son premier long-métrage.

Film(s) présenté(s): 

Jia Zhang-Ke

Jia Zhang-Ke est né en 1970 à Fenyang, province de Shanxi. Il est diplômé de la Beijing Film Academy et a réalisé son premier film, Xiao Wu, artisan pickpocket en 1998, sélectionné au festival de Berlin. Il vit à Pékin et est très impliqué avec la jeune génération de réalisateurs à travers la Chine. En 2006, son film Still Life reçoit le Lion d’Or du 63e festival de Venise. Jia Zhang-Ke remporte également la Palme du scénario lors du 66e festival de Cannes, en 2013. En 2015, Jia Zhang-Ke a reçu le Carrosse d’Or pendant la cérémonie d’ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs.

Film(s) présenté(s): 

Jia Zhang-Ke

Jia Zhang-Ke est né en 1970 à Fenyang, province de Shanxi. Il est diplômé de la Beijing Film Academy et a réalisé son premier film, Xiao Wu, artisan pickpocket en 1998,sélectionné au Festival de Berlin. Tous ses films ont ensuite concouru dans les grands festivals internationaux : en compétition à Venise avec Platform, The World, Dong, puis Still Life qui remporte le Lion d’or et Useless qui reçoit le prix du documentaire. Avec In public, il remporte le grand prix au festival de Marseille.

Jim Jarmusch

Jim Jarmush

Jim Jarmusch est un cinéaste et musicien américain. Révélation du Festival de Cannes 1984 dès son deuxième long métrage, Stranger Than Paradise, tourné en noir et blanc, il enchaîne avec un autre film en noir et blanc, Down By Law, qui sort en 1986, puis avec Mystery Train en 1989. Il signe, notamment, Dead Man en 1995 et Ghost Dog en 1999. Jarmusch est également l’auteur de clips pour Talking Heads, Big Audio Dynamite, Tom Waits et Neil Young & Crazy Horse.

Jim Mickle

Jim Mickle est diplômé du département cinéma de l’Université de New York et débute comme éclairagiste avant de passer à la réalisation. The Underdogs marque le début de sa collaboration avec Nick Damici, qui travaillera comme co-scénariste et acteur dans ses films. Avec Mulberry Street, son premier long métrage, il reçoit des critiques élogieuses et remporte le prix du meilleur film indépendant au Toronto After Dark Film Festival.

Film(s) présenté(s): 

Joachim Lafosse

Joachim Lafosse est né en 1975 à Bruxelles. Diplômé de l'IAD, son film de fin d'études Tribu rencontre un franc succès dans de nombreux festivals. Scénariste, réalisateur,< auteur et metteur en scène de théâtre, il enchaîne les projets à un rythme effréné. Son premier long métrage, Folie privée, se distingue par son âpreté et récolte de nombreux prix.

Joachim Trier

Né en 1974, à Copenhague, Joachim Trier, grandit dans une famille de cinéastes. Il tourne de nombreux courts métrages, parmi lesquels Pièta, Still et Procter, tous trois sélectionnés dans plus de trente festivals à travers le monde et récompensés par de nombreux prix.
Joachim Trier est un réalisateur et scénariste internationalement reconnu. Ses films Nouvelle donne et Oslo, 31 août ont été sélectionnés et primés à de nombreux festivals internationaux de cinéma tels que Cannes, Sundance, Toronto, Karlovy Vary, Gothenburg, Milan et Istanbul.

Film(s) présenté(s): 

Joachim Trier

Joachim Trier est né à Copenhague en 1974, il grandit dans une famille de cinéastes et tourne son premier film avec une caméra 8 mm à l’âge de cinq ans. Il est aussi champion national de skate-board en Norvège. Après avoir étudié à l’European Film College au Danemark, il entre à la British National Film and Television School. Joachim Trier remporte de nombreux prix avec ses courts métrages, notamment Procter, l’histoire d’une vidéo retrouvée dans la caméra d’un homme décédé.

Film(s) présenté(s): 

John Boorman

John Boorman est l'un des réalisateurs britanniques les plus renommés. Il a commencé sa carrière en réalisant des documentaires pour la BBC avant de mettre en scène le projet qui l'a fait émerger, Le Point de non-retour en 1967. Il enchaîne ensuite avec Délivrance (1972), Excalibur (1981), Hope and glory (1987) et Le Général (1998), entre autres. Parmi ses films les plus récents on compte Le Tailleur de Panama (2001), Country of my skull (2003) et The tiger’s tail (2006).

Film(s) présenté(s): 

Jonathan Littell

Jonathan Littell

Écrivain et journaliste franco-américain, Jonathan Littell a travaillé de nombreuses années pour Action contre la faim, principalement en Bosnie, en Tchétchénie, en Afghanistan et en RDC.

Film(s) présenté(s): 

Julia Ducournau

Julia Ducournau

Julia Ducournau est une réalisatrice française née en 1983. Diplômée de la fémis en scénario, elle écrit et réalise à la sortie de l’école son premier court-métrage Junior, une comé­die fantas­tique sur l'adoles­cence. Son goût du cinéma de genre est ce qui lui a permis, selon elle, de rentrer dans la prestigieuse école, elle cite Cronemberg en cinéaste de chevet.

Film(s) présenté(s): 

Julie Bertuccelli

Julie Bertuccelli

Née en 1968, Julie Bertuccelli a travaillé comme assistante à la réalisation sur de nombreux longs métrages, téléfilms et courts métrages, auprès, notamment, d’Otar Iosseliani, Rithy Panh, Emmanuel Finkiel, Bertrand Tavernier, Jean-Louis Bertuccelli… Elle s’ initie à la réalisation documentaire en 1993 aux Ateliers Varan et réalise une dizaine de documentaires. Son 1er long-métrage de fiction, Depuis qu’Otar est parti…, a été couronné notamment par le Grand Prix de la Semaine de la Critique à Cannes en 2003 et le César de la meilleure première oeuvre 2004.

Kantemir Balagov

Kantemir Balagov, né en 1991 à Naltchik, dans le Caucase du Nord, est un élève d’Alexandre Sokourov, auteur de plusieurs courts-métrages, dont Pervyï Ia, présenté à Cannes en 2015 au sein du Pavillon russe.

Karim Moussaoui

Né en 1976, Karim Moussaoui est l’auteur de trois courts métrages, et d’un moyen métrage Les jours d’avant particulièrement remarqué (sélections aux festivals de Locarno, Clermont-Ferrand, Brive, Premiers Plans - Grand Prix et finaliste aux César dans la catégorie Meilleur film de court métrage). Il a été responsable de la programmation cinéma à l’institut français d’Alger pendant plusieurs années.

Pages

Share